loader
Page header

Qu'est ce que la période des 1000 premiers jours ?

Les 1000 premiers jours de vie d'un individu représente la période qui commence à la conception et se termine au 2ème anniversaire du jeune enfant.

Les 1000 premiers jours de vie sont reconnus aujourd’hui comme une période d’importance majeure dans le développement humain et la construction du capital santé de chacun. Cette période, allant de la conception aux deux ans d’un enfant, est une fenêtre unique de sensibilité pendant laquelle « l’environnement » va impacter, positivement ou négativement, la régulation de l’expression du génome. »

Une formidable opportunité pour prendre le meilleur départ pour la vie

Pendant les 1000 premiers jours de vie, de sa conception (- 9 mois) à ses 2 ans au moins, l’enfant connaît une période de développement unique, autant physique que physiologique, cognitive et psychologique.

Jour après jour, l’enfant se construit, certes en fonction du patrimoine génétique de ses parents, mais son développement est aussi particulièrement sensible à son environnement.  Cette période des 1000 premiers jours, durant laquelle le capital santé de l’enfant et de l’adulte à venir se dessine, est une fenêtre d’opportunité unique à saisir en termes de prévention.

« 1000 jours et plus » : l’influence des mécanismes épigénétiques

Il apparaît aujourd’hui que, si la séquence de notre ADN (qui contient notre patrimoine génétique à l’origine de notre hérédité) n’est que rarement modifiable, il n’en va pas de même pour l’expression de nos gènes. Celle-ci peut être influencée par des stimuli de l’environnement, positifs (alimentation équilibrée, activité physique) comme négatifs (stress, infection, exposition à des agents toxiques, etc.) qui laisse des marques sur l’ADN sans le modifier et peut orienter son expression. On parle ici d’épigénétique.

Ces modifications épigénétiques peuvent avoir pour effet « d’allumer » ou « d’éteindre » l’expression des gènes sans modifier la séquence de l’ADN. Cela signifie qu’elles peuvent être réversibles, mais aussi se transmettre parfois aux générations suivantes.

Ces 20 dernières années, les études ont montré que les 1000 premiers jours de la vie constituent une période pendant laquelle l’enfant est particulièrement sensible aux stimuli de l’environnement. Cela peut avoir une influence sur l’expression de ses gènes et donc sa susceptibilité à développer ou non certaines maladies chroniques non-transmissibles (l’obésité, diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires).

L’hygiène de vie joue un rôle clé, avant même la conception

L’ alimentation « précoce » par exemple, durant les 1000 premiers jours, compte parmi les déterminants majeurs qui influencent la santé de l’enfant, depuis sa conception à plusieurs décennies plus tard. Ainsi, la qualité nutritionnelle de l’alimentation des futurs parents et du jeune bébé ont un rôle dans la construction de son capital santé.

 La petite Charlotte vous explique tout dans notre BD …

BD La petite Charlotte