loader
Page header

L’éveil psychomoteur

L’enfant évolue rapidement durant les 1000 premiers jours de la vie. L’éveil psychomoteur fait partie du développement de l’enfant qu’il est possible d’aider lorsqu’on est à ses côtés.

L’enfant évolue rapidement durant les 1000 premiers jours de la vie. L’éveil psychomoteur fait partie du développement de l’enfant qu’il est possible d’aider lorsqu’on est à ses côtés. Chaque enfant évolue à sa propre vitesse avec ses propres capacités, les tranches d’âges sont données à titre indicatif.

De 0 à 4 mois 

Le bébé possède au départ des réflexes dit archaïques. On parle alors de mouvements automatiques involontaires qui apparaissent pendant la vie fœtale. Il tète, serre sa main lorsqu’on pose un doigt dans sa paume, marche lorsqu’on le tient debout, suis du regard, écoute les bruits.

Afin de l’aider dans ces réflexes, il est conseillé de lui parler, de lui faire écouter des bruits différents, d’interpeller son regard, de le tenir dans ses bras.

Vers l’âge de deux mois, des reflexes dits « volontaires » vont apparaître. Le bébé va alors sourire volontairement, s’agiter, observer ses mains et ses pieds. Il va être capable de tenir sa tête quelques secondes lorsqu’on le prend dans ses bras.

Sur le ventre, le tout-petit va peu à peu redresser la nuque et les épaules pour observer ce qui l’entoure. Lui parler d’un côté, puis de l’autre va l’aider à tourner la tête doucement en prêtant attention aux sons environnants.

De même, l’enfant va commencer à rouler pour se retourner. Le poser sur le ventre par exemple va l’obliger à se retourner seul, pour tenter d’attraper des objets ou pour vous regarder.

Entre 4 et 8 mois 

L’enfant coordonne de mieux en mieux ses mouvements. A 5 mois il tourne la tête vers un bruit, se retourne peu à peu, sourit devant un miroir. Il est capable de tenir sa tête, de lever ses jambes lorsqu’il est allongé sur le dos.

Dès l’âge de 6 mois, certains enfants commencent à ramper ou à se mettre à quatre pattes. Lui montrer comment se déplacer en rampant, ou se mettre à quatre pattes avec lui fortifie le lien parent-enfant et l’accompagne dans l’éveil de sa motricité.

Il est aussi capable aussi de tenir des objets qu’on lui tend et les mets à la bouche pour goûter tout ce qui l’entoure.

Plus tard, le nourrisson se tient assis sans aide, il est capable de se relever en se tenant à un support. Il est de plus en plus sensible aux bruits qu’il entend, il reconnaît les voix qui lui sont familières.

Entre 8 et 12 mois

A 8 mois, le tout-petit commence à réellement se déplacer. A ce stade, certains enfants tiennent debout et avancent en s’accrochant aux meubles. Il est de plus en plus habile. Il attrape ses jouets et tout objet qui l’entoure avec davantage de précision. L’enfant prend du plaisir à jouer avec ses parents.

Vers 9 mois, l’enfant mange avec les mains, seul. Il peut commencer à utiliser une cuillère également mais ne l’utilisera seul qu’à au moins 18 mois. A 10 mois, le bébé peut parfois tenir seul debout quelques instants en utilisant ses bras pour garder l’équilibre.

Entre 12 et 18 mois 

Vers l’âge de 1 an, le bébé fait ses premiers pas. Il aime pousser, déplacer les choses (chariots, chaises), ces gestes font partie de son bon développement et de son activité physique. Il grimpe sur des meubles, découvre les pièces. Il peut désormais se servir de ses deux mains de manière distincte.

Il est capable de monter un petit escalier à quatre pattes. Lui montrer comment escalader un escalier et le redescendre précautionneusement fait partie de l’éducation des enfants.

A 18 mois, le petit est de plus en plus stable dans sa marche et court peu à peu. Il sait se baisser pour ramasser des choses.

Entre 19 mois et 2 ans

L’enfant court, monte et descend les escaliers plus facilement. Il sait sauter depuis une petite hauteur. Il est aussi capable de grimper sur un meuble et d’en redescendre. Il est capable de s’accroupir pour jouer. A ce stade, il écoute la musique et reconnaît des rythmes pour danser dessus. Le stimuler sur ces différents points va l’aider dans son bon développement, c’est le rôle des adultes qui l’entourent.

A 2 ans, le petit sait marcher tout en transportant un objet. C’est aussi vers cet âge-là qu’il est capable de taper dans le ballon avec son pied.