loader
Page header

Le lien d'attachement

L’attachement va aider le bébé à être plus indépendant. Il sait qu’il peut compter sur son parent et cela le pousse à oser explorer son environnement, sans stress. Découvrez comment renforcer le lien ...

Le nouveau-né a besoin de se sentir en sécurité, protégé, c’est l’attachement (à distinguer de l’amour ou de l’affection) qui est vital pendant ces 1000 premiers jours de la vie. En effet, plus le lien d’attachement est fort, plus le bébé sera en confiance avec ses parents et pour ses propres initiatives ultérieures.

 

L’attachement pour rendre l’enfant plus autonome

L’attachement va aider le bébé à être plus indépendant. Il sait qu’il peut compter sur son parent et cela le pousse à oser explorer son environnement, sans stress. Cela va également faciliter les séparations (entrée en crèche, en maternelle…) et développer son besoin d’autonomie.

Le tout-petit s’attache aux personnes qui vont lui procurer les soins dont il a besoin : le nourrir, le changer, le laver, le prendre dans ses bras, lui parler … Il va peu à peu reconnaître leur voix (c’est le cas dès la naissance pour les personnes qui étaient présentes pendant la grossesse), leur odeur.  L’enfant va comprendre alors qu’il peut compter sur ces personnes (souvent ses parents), quand il pleure par exemple, il sait qu’un de ses parents va venir le réconforter et s’occuper de lui, alors cela diminue son stress et renforce sa confiance.

La disponibilité et l’attention portées sont des facteurs clés pour développer le lien d’attachement. Prendre son temps, avec douceur, pour le bercer, lui parler, le regarder, fondent d’autant de moments privilégiés avec l’enfant, renforçant l’attachement.

 

Le sentiment de confiance et de sécurité de l’enfant

  • L’enfant aime les routines, les rituels. Lire une histoire avant de se coucher, préparer ses vêtements le soir avant de se coucher… Instaurer des rituels dans le quotidien de l’enfant répond à son besoin de structure et de rythme régulier.
  • La stabilité, c’est surtout un parent à l’écoute, qui lui répond et connait ses besoins.
  • La stabilité, c’est aussi un parent qui pose à son enfant un cadre juste et cohérent, qui le rassure.

Dire non à un enfant participe aussi au sentiment de sécurité dont l’enfant a besoin car il comprend qu’il évolue dans un cadre défini par des limites. Un adulte qui a confiance en lui et dans les limites qu’il pose donne ainsi confiance à son enfant. Les premiers temps surtout, il est possible et habituel de douter de ses capacités en tant que parent. L’important est de se rassurer, la plupart des parents passent par cette étape tout à fait normale. Mais le bébé a besoin de se sentir aimé, important, même quand cela ne va pas. Il est alors important pour le parent de se ménager des moments à lui, pour se relaxer, dormir en même temps que le bébé au cours de la journée. Celui-ci sera plu serein et reposé pour s’occuper du tout petit et le bébé le ressentira.