loader
Page header

Créer un environnement favorable pendant la grossesse

Votre environnement intérieur et extérieur est important pour votre santé et celle du bébé à naître.
Prendre soin de son environnement, à la maison, dehors ou au travail permet d'accueillir un bébé avec un meilleur capital santé possible.

Plusieurs facteurs environnementaux peuvent influer de manière positive ou négative sur la santé future du bébé et sur son développement pendant la grossesse : les toxiques environnementaux, le stress de la mère provoqué par des facteurs externes, le manque de sommeil lié au stress …

Le stress

Le stress peut être un facteur de diminution du sommeil dès le début de la grossesse : les questions que les futurs parents se posent, la transformation corporelle de la future mère, l’organisation, le travail …

Le sommeil

Le sommeil est un facteur important pendant cette période de vie. Une mauvaise qualité et une quantité insuffisante de sommeil pendant la grossesse peuvent causer une diminution du poids de naissance et d’autres complications. Les femmes atteintes de dépression sont également plus susceptibles de souffrir de troubles du sommeil et de subir cette perturbation du système immunitaire et ces résultats défavorables de la grossesse.

 

Les toxiques environnementaux 

Certains polluants peuvent s’avérer dangereux lors d’une grossesse, ayant des conséquences néfastes sur la santé du bébé. Il est recommandé de prendre ses précautions quant aux toxiques environnementaux (ondes, pesticides, air intérieur et produits ménagers, cosmétiques principalement).

Les ondes des téléphones ou des ordinateurs connectés en wifi peuvent, à haute exposition, avoir des conséquences sur le bébé à naître. Il est conseillé de tenir les appareils à distance du ventre de la future mère, tant que possible.

En ce qui concerne les pesticides des gestes simples peuvent limiter leur ingestion :

  • de jardiner sans désherbants,
  • de consommer des fruits et légumes de saison le plus possible, de les laver et de les éplucher,
  • d’éviter l’utilisation de pesticides à l’intérieur de sa maison (insecticides, produits contre les mites…).

Comme pour la période de projet d’enfant, il est important d’aérer son logement 10 minutes par jour pour renouveler l’air et se décharger des toxiques présents dans les peintures, les revêtements de sols, etc. De plus, le choix des produits ménagers et leur faible dosage font partie des bons gestes à adopter lorsqu’on est enceinte. Limiter au maximum les parfums d’intérieur, l’encens, les bougies parfumées.

Par précaution, on conseille aux femmes enceintes de limiter l’exposition à l’ensemble des cosmétiques car même les cosmétiques traditionnels peuvent s’avérer nocifs. Il est donc conseillé aux futures mamans de vérifier la contenance de leurs produits, y compris les produits artisanaux dits biologiques. Les futures mamans doivent également se méfier des crèmes en prévention des vergetures, dont l’efficacité n’est en outre pas démontrée…