loader
Page header

L'accompagnement Pré-conceptionnel

L'accompagnement pré-conceptionnel auprès d’un professionnel de santé vous permet de faire un bilan et de répondre à vos interrogations lorsque vous entrez dans un projet d’enfant.

Seulement 10% des couples réalisent une consultation pré-conceptionnelle, pourtant recommandée par la HAS (Haute Autorité de Santé, 2009). Il s’agit d’un rendez-vous de prévention pour tous, voire de dépistage, afin de préparer une grossesse future dans les meilleures conditions.

Historiquement, la consultation prénuptiale

Jusqu’en 2007, il existait une « consultation prénuptiale », celle-ci avait lieu avant le mariage, de manière obligatoire. Elle avait pour objectif de dépister les pathologies ou les facteurs de risque qui poseront problème en vue d’une éventuelle conception. Elle comportait une recherche d’antécédents, de pathologies acquises, un examen clinique et des recherches biologiques. Elle se concluait par un certificat signé et remis en mains propre aux futur(e)s marié(e)s.

La visite pré-conceptionnelle, une étape importante dans votre projet d’enfant

Selon la HAS, toutes les femmes et les couples devraient bénéficier, en période préconceptionnelle, d’informations, de messages de prévention et d’interventions adaptées, pour maintenir ou améliorer leur santé et éviter des complications obstétricales. Cette consultation peut être menée par un gynécologue-obstétricien, un gynécologue médical, une sage-femme et un médecin généraliste.

Outre l’examen clinique habituel, certains examens biologiques sont proposés. De même, des conseils d’hygiène de vie peuvent être prodigués à la suite d’une analyse des éventuels facteurs de risque liés au mode de vie (tabac, alcool, alimentation et exercice physique, automédication, pénibilité du travail, risques professionnels, etc.). Il est aussi vérifier que le carnet de vaccination est à jour et, si besoin, proposer avant la grossesse un rattrapage.

Avant de faire un bébé, il est bon de faire un point santé avec un professionnel, afin de passer en revue… L’état de santé actuel du couple et son style de vie.

…Pour qui ?

  • Si vous souffrez d’une pathologie chronique (diabète, obésité,…)
  • Si vous avez eu une complication lors d’une grossesse précédente
  • Si vous avez des difficultés pour tomber enceinte

Mais aussi si vous êtes en bonne santé

…Pourquoi ?

Pour faire le point avec un professionnel et mettre toutes les chances de votre côté pour le futur bébé.

Conseil d’hygiène de vie : 

  • Environnement
  • Point sur une pathologie
  • Supplémentation alimentaire
  • Mode de vie
  • Vaccins
  • Prévention

…Comment ?

En recherchant des facteur de risques généraux … et cela nous concerne tous !

  • Surpoids, obésité
  • Déséquilibre alimentaire
  • Vaccins pas à jour
  • Addiction (alcool, tabac …)
  • Tension artérielle
  • Environnement
  • Travail, gestion du stress
  • Historique médical, antécédents familiaux

En repérant des risques particuliers à une certaine population

  • La Drépanocytose* chez les Antillais (10%) et chez les Africains (20%)
  • La Talassémie* chez les Méditerranéens (19%), les personnes hindoues, pakistanaises ou chinoises.

*Selon le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) 

En évaluant le risque génétique et malformatif

  • Antécédents Familiaux
  • Maladies héréditaires
  • Fausses couches

Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un professionnel de santé pour faire le point. N’hésitez pas à vous renseigner davantage sur l’importance des 1000 premiers jours de vie, la préparation lors d’un projet d’enfant et les bonnes habitudes à adopter !


Sources : Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) – www.cngof.fr Haute Autorité de Santé (HAS) – www.has-sante.fr